Un notaire peut-il être un conseiller juridique ?

Le notaire et le conseiller juridique sont tous les deux des acteurs imminents du droit et de tellement de manières, collaborent. Vu qu’ils sont tous les deux du domaine juridique, il arrive bien souvent qu’on les confonde faute de connaissance. Découvrons s’il est possible pour un notaire d’être un conseiller juridique.

Le notaire

Le notaire est un juriste nommé par l’autorité publique qui a pour rôle d’instrument les actes juridiques. Ce dernier est un professionnel du droit qui est investi d’une mission d’autorité publique.

Ses attributions

Il est une personne chargée dans les domaines de la famille, le mariage, le patrimoine ou l’immobilier. Au nombre de ces activités, nous avons :

  • Rédiger et signer des contrats ou des actes.
  • Apposer sa signature sur un document quelconque pour lui donner une valeur juridique.
  •  Être garant de tout acte qu’il aurait auparavant ratifié.
  • Informer et conseiller toute personne sur l’envergure de l’acte qu’il aimerait poser.

Le conseiller juridique

Il est un professionnel du droit chargé de dispenser des conseils juridiques à  toute personne qui le sollicite. Il est considéré comme étant un technicien du droit possédant un esprit de synthèse et d’analyse. Il veille de façon permanente dans le seul but d’être toujours informé des différentes lois qui pourront être utilisées en faveur de ses clients.

Ses missions

Elles sont de trois différentes formes principales et toujours dans le domaine du droit. Il s’agit de :

  • Effectuer des consultations afin d’informer leurs clients des différents risques auxquels ils seraient peut-être exposés.
  • Rédiger des actes juridiques pour leurs clients.
  • Être mandaté par leurs clients afin de signer des documents pour eux.

Le notaire et le conseiller juridique

Le premier est une autorité de l’état, l’autre n’est pas réglementé et autonome, pourtant les deux sont tous dans le domaine juridique. Le notaire est beaucoup sollicité, mais pour autant le conseiller juridique n’a pas à rougir devant lui.

Le notaire peut-il être un conseiller juridique ?

L’une des missions du notaire est entre autres d’informer et de conseiller toute personne de la nature ainsi que de la portée de tous ces engagements juridiques. Vu leur but restreint, le métier de conseiller juridique quant à lui peut être effectué par des salariés qui travaillent au sein d’organismes de gestion, de chambres consulaires ou d’associations syndicales ou de défense des consommateurs. Le notaire étant un salarié, il peut aisément exercer un rôle de conseiller juridique.

Il est conseillé d’être vigilant dans le choix de conseiller juridique en se tournant essentiellement vers des experts du droit, dont les notaires, les avocats ou les huissiers. Un conseil juridique peut être donné que ce soit lors d’une consultation juridique ou dans le cadre d’une longue collaboration pour une même procédure judiciaire.

Le notaire est une personne considérée comme étant un expert du droit. En sa qualité d’expert, il lui est accordé d’aisément enfiler un costume de conseiller juridique afin de pouvoir valablement informer et proposer des recommandations à tous ceux qui les contacteront.

Un notaire peut-il être un conseiller juridique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut